PETITS CONSEILS #2 | Une fois à Umeå : choisir son mode de transport.

Ça y est. Vous voilà arrivé à Umeå. Dès à présent il vous faut opter pour un moyen de transport, afin de profiter pleinement de votre séjour. Mais lequel, diriez-vous ? Eh bien, dans la ville nordique, plusieurs choix s’offrent à vous. En me basant de sur mon expérience en tant qu’étudiante Erasmus, j’essaierai de vous aider à faire votre choix.

1=> voiture

Et pourquoi pas la voiture ?

C’est sans doute le moyen de transport le plus atypique pour un étudiant international et cela pourrait paraître disproportionnée, mais reste une option pour tout étudiant vivant en Suède.

Pour faire simple, dans l’ensemble:
+ : plus rapide
: cher, voire très coûteux

Eh oui, ça reste un moyen de transport assez coûteux. D’abord, parce que le parking peut vite revenir cher, et encore plus si vous avez besoin d’un parking personnel (puisque ça reste un investissement mensuel). Ensuite, parce que, à moins de très souvent faire des allers-retours en dehors de la ville, ce moyen de transport ne vous servira pas à grand-chose. Tout déplacement au sein d’Umeå peut facilement se faire par tout autre moyen sans que je sois si long que ça (à pied, à vélo, à trottinettes, rollers, etc.). C’est encore plus le cas au sein du campus de l’université d’Umeå. Il a beau être grand, l’espace est aménagé de telle manière qu’il est largement plus facile de se déplacer autrement qu’en voiture.

Finalement, je pense qu’en tant qu’étudiant, c’est le moyen de transport le moins pratique à Umeå. Et si vous êtes tenté d’organiser des road trip entre amis, louer une voiture pour le weekend reste quand même vachement abordable.

2=> le bus

Seconde option, plus raisonnable et écologique. Cette option permet de parcourir de longues distances sans se fatiguer. Sauf que le prix, lui peut en dissuader plus d’un. Il me semble même qu’il s’agit de la politique de la ville. A titre d’exemple, pour un aller simple, il faut compter 30kr (soit plus ou moins 3 euros) pour toute personne de 20 à 25 ans. Soit environ 6 euros l’aller-retour. Autant dire que s’il faut débourser cette somme chaque jour, toute l’année…

Le bus a toutefois une application qui permet de payer un peu moins cher (Ultra vill Merr). Avec celle-là, on paye légèrement en avance et non plus à bord du bus (où le seul moyen de payement accepté est la carte bancaire, d’ailleurs). Par contre, la réduction est simplement de 10kr (soit environ 1 euro), ce qui ne se refuse pas, mais peut quand même toujours revenir cher à la longue.

En somme, le bus, oui, mais plutôt à titre exceptionnel, ou quand le temps ne donne pas le choix.

3=> à pied

Mais oui ! Ce moyen de transport à l’incroyable avantage d’être gratuit!, me diriez-vous.

Et c’est exact. La marche revient le moyen de transport le plus simple. Il permet de s’aérer l’esprit, tout en faisant un peu de sport lorsque les distances sont plus longues.

Le seul point faible, c’est le temps que ça prend. Un temps qui peut déplaire certains. Le plus gros malus a lieu en hiver où marcher peut se révéler un beaucoup moins pratique avec les centimètres (voire mètres) de neige et le verglas. Un autre problème avec la neige et que, lorsqu’elle est abondante, le déblayage des routes s’accumule en fait sur les côtés…soit les trottoirs. Sur certaines routes non principales, marcher sur la route est parfois la seule option (ceci n’est pas une blague). Alors, sachant qu’à Umeå il neige en moyenne huit mois sur douze…voilà.

En clair, marcher reste une bonne option, mais peut avoir ses limites en hiver.

4=> vélo

Enfin!

Je crois bien que c’est le moyen de transport le plus utilisé dans la ville. Umeå est d’ailleurs connue pour cela. Il y a 200 kilomètres de pistes cyclables dans la ville nordique, ce qui en fait le moyen de transport le plus pratique. Peu importe la destination, il y aura toujours un moyen où parquer son vélo. Ici, l’utilisation de ce moyen de transport est presque une véritable tradition.

Et si je vous disais que parfois il était plus pratique d’utiliser le vélo en hiver que de marcher à pied ? Eh oui, les pistes cyclables sont souvent très bien déblayés, alors que les trottoirs (lorsque différenciés des pistes cyclables, comme c’est le cas sur les routes non principales) sont trop souvent remplacé par d’énormes tas de neige.

Pour le prix, il faut compte entre environ 50 euros à 110 euros en fonction du type de vélo choisi. Le plus courant est d’en acheter d’occasion (et là les prix varient alors entre 50 et 70 euros). Pour une utilisation à l’année, ça peut être un très bon investissement, voire le plus économique.

*

Voilà pour cet article concernant les moyens de transport possibles à Umeå ! J’espère qu’il vous aura un minimum éclairé. Il y en a pour tous les goûts et chacun a ses inconvénients et avantages en fonction des périodes de l’année.

Vous l’aurez également compris, Umeå fait partie ces villes suédoises où un grand accent sur l’écologie est mis en avant. D’ailleurs, si vous avez envie d’en lire un peu plus à ce sujet, voici un petit article qui peut vous être utile.


Voir aussi :


10 commentaires sur « PETITS CONSEILS #2 | Une fois à Umeå : choisir son mode de transport. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :